C’est à la fin de l’année 2012 que Microsoft a lancé sa première version de Surface Pro. Cette machine hybride se situant à mi-chemin entre la tablette et le PC portable présente de multiples avantages. Ce modèle en est aujourd’hui à sa quatrième version et la question qui se pose est de savoir si la Surface Pro 4 peut se substituer aux meilleurs PC portables. Ce modèle brille sans doute par sa belle finition et ses performances. Qu’en est-il vraiment ?

 

Surface Pro 4 : présentation

La première chose à dire sur la Surface Pro 4 réside dans le fait qu’il s’agit d’un produit 2 en 1, c’est-à-dire qu’elle combine les avantages d’une tablette et d’un PC portable. Justement, ici, on déplore quand même la nécessité d’acheter le clavier à part, celui-ci s’aimantant au niveau de la partie basse de la Surface Pro 4. Dans tous les cas, cette machine offre un bel écran de 12,3 pouces avec un système d’exploitation Windows 10. Sa stabilité à l’utilisation est assurée par une béquille. D’entrée de jeu, on peut d’ores et déjà constater la polyvalence d’une machine qui a de l’avenir.

Voici alors les caractéristiques de cette tablette-PC :

  • Processeur : Intel Core i5-6300U
  • Graphique : Intel Graphics 520
  • RAM : 8 Go
  • Ecran : définition de 2880 x 1800 pixels – dalle IPS brillante au format 3 :2
  • Capacité du disque dur : 256 Go
  • Epaisseur : 8,45 millimètres
  • Poids léger : 806 grammes (1,13 kg clavier et stylet inclus)

 

Les avantages de la Surface Pro 4

Au-delà de la possibilité de basculer au gré des besoins et envies entre la tablette et le PC portable, la Surface Pro 4 présente de multiples avantages. D’abord, le stylet s’avère à la fois particulièrement précis et ergonomique. Quant au clavier, celui-ci présente des touches séparées. Tout cela optimise le confort d’utilisation et place la Surface Pro 4 pratiquement au même rang que les meilleurs PC portables.

Pour ce qui est de l’écran, celui-ci brille par ses aspects positifs. La luminosité est excellente, grâce à un taux de contraste de 958:1 tandis que le taux de reflet est faible avec 10 %. Une chose est certaine, avec sa taille de 12,3 pouces, c’est un écran comptant parmi les plus intéressants en matière de tablette et qui peut concurrencer les PC portables.

Grâce à ses spécificités, la Surface Pro 4 constitue un véritable appareil mobile et on apprécie beaucoup son chargeur peu encombrant. Quoi qu’il en soit, on dénote quand même quelques bémols, notamment au niveau de l’autonomie.

 

Quelques points faibles

Si Microsoft table sur une autonomie pouvant atteindre 9 heures en mode lecture vidéo, la réalité est quand même moins prometteuse. En pratique, une autonomie d’environ 4 heures a été constatée, ce qui place la Surface Pro 4 plutôt en deçà de certains modèles de tablettes et de PC portables à ce niveau. Néanmoins, il a quand même été remarqué que son autonomie reste appréciable en cas d’utilisation en mode bureautique : ce modèle peut en effet tenir jusqu’à 7 heures.

Dans le registre des inconvénients, on déplore le manque de confort de la machine sur les genoux, comme on le ferait avec un PC portable. Lorsque son clavier est branché, cette position n’est pas la plus pratique et il est préférable de toujours utiliser la Surface Pro 4 sur une surface à la fois plane et stable. Enfin, les gamers ne doivent pas en attendre trop de cette machine qui convient plus à des jeux en 2D ou en pixel-arts plutôt qu’à des titres en 3D.

 

En définitive, la Surface Pro 4 peut très bien être utilisée en guise de PC portable, pour un usage plutôt complet. La polyvalence est, en outre, de mise. D’autant plus que Windows 10 dont il est équipé s’avère performant. Cependant, ce n’est pas la machine idéale pour entreprendre des éditions de photo ou de vidéo à la manière d’un pro.